Smog 1888 : élémentaire, mon cher Watson !

Ha ha, titre trompeur n’est-ce pas ?

Car ce n’est pas ce bon vieux docteur que je vais vous montrer, mais bien le plus célèbre détective de tous les temps, Sherlock Holmes !

Voici donc le bestiau, sur toutes ses faces :

Smog 1888 : élémentaire, mon cher Watson ! dans Smog 1888 p1360922
p1360923 dans Smog 1888
p1360925
p1360926
p1360927
p1360928
Et voici sa carte (beau bestiau, hein ?) : 

pdtimg10
 Pour la petite histoire concernant les deux modifications par rapport au modèle :

- la pipe en résine est tombée sur la moquette de la même couleur, ce qui fait que j’ai été incapable de la retrouver (et pourtant, j’ai cherché ! Je l’aurai un jour, je l’aurai !). A mon grand désespoir, j’ai ainsi été obligé de la remplacer par un cigare, réalisé à partir d’une mine de criterium, qui fait pile la bonne taille… D’un côté, il perd son accessoire légendaire, mais de l’autre, ça lui donne un air encore plus méchant et assassin professionnel…

- l’oeil gauche crevé, disons que j’avais très bien réussi le visage, jusqu’au moment où il a fallu traiter les yeux. Le droit, parfait, le gauche, complètement foiré. Du coup, on recommence, et paf, erreur fatale, on oublie de diluer un elf flesh vieux de 4 ans, ce qui lui forme une croûte sur la paupière ! Tant pis pour lui, la flemme aidant, ça se transformera en oeil crevé ! Comme pour la pipe, d’un côté, c’est bête, mais de l’autre, ça forme une petite distinction par rapport au modèle d’origine.

- de la même manière, on pourrait parler des cheveux et de la barbe blanchâtres, mais ça, c’est parce que ça lui allait bien ! Et puis ça montrera que Smog se passe après les événements bien connus des lecteurs de Sherlock Holmes !

Et depuis les photos, j’ai rajouté des traces de boue sur son pardessus, qui apportent un peu de contraste au vêtement… (vous les verrez dans le prochain épisode…emoticone)

Concernant le socle, j’ai décidé de modifier la mise en scène originelle, à savoir Sherlock et un type se transformant en alien dans une boîte. A la place, il y aura toujours Sherlock, sur la gauche (de la photo qui n’est pas encore prise), l’alien par terre entrain de le regarder d’un air implorant, sur la droite, et au fond, un lampadaire, car cet accessoire fait très anglais, et ça remplacera la caisse, que je ne trouvais pas trop appropriée… Du coup, va me falloir une deuxième Alice… Un volontaire pour me laisser le lampadaire et garder l’ectoplasme ?

Voilà, prochaine étape (déjà faite, mais je ne vous montre pas tout d’un coup), Miss Ticklenott !

Grob’ emoticone

0 commentaires à “Smog 1888 : élémentaire, mon cher Watson !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Auteur: Grobelin

grobelin

mai 2011
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

monperroquet |
Claire de lune |
Pratiquer l'Aéromodélisme e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jo Voyages
| POULES ET COMPAGNIE
| Des idees pour faire sa dem...