Archives pour la catégorie Choix des Armes SdA

SdA : Affiche du Hobbit + nouveau Choix des Armes possible

Hop, ça fait longtemps que je n’ai pas posté d’article !
Toujours pas revenu en France, mais c’est pas pour ça que je n’avance pas niveau modélisme !
Et oui, une nouvelle session de Choix des Armes s’est ouverte sur le Warfo, et je suis à nouveau le Maître d’Armes d’un des projets en compétition !
Pour en savoir plus à propos du sujet préliminaire « Sur les traces de la Communauté », c’est par ici :

http://www.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=183402&st=0

Si vous aussi le SdA vous manque (sur ce blog ou en général), n’hésitez pas à commenter sur le sujet, car plus on est de motivés, plus on a de chances d’être pris !
Ne votez au sondage que si vous êtes quasi-sûrs de participer en cas de sélection du projet !

Autre nouveauté :
Vous souvenez-vous de l’affiche de lancement de la Communauté de l’Anneau, celle avec Frodon tenant l’anneau unique dans sa main poilue ?
Et bien le département marketing de PJ a eu la merveilleuse idée de s’en inspirer pour Bilbo !
Tout y est, l’air apeuré de Bilbo, la caverne de Gollum en fond, la référence au prochain porteur de l’anneau plus connu du grand public.
Image hébergée par servimg.com

Au moins, le public ne sera pas perdu (voix de Gollum en arrière-plan : « Perduuuu ! » ) !
Grob’ ;)

Bon, vous y avez cru ou pas ?
Pitié, que j’ai pas fait tout ça pour rien !
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
J’ai même changé l’orientation de la cape pour brouiller les pistes !
Le plus dur a été la transition main/visage, parce que les couleurs et textures des deux photos ne sont pas du tout les mêmes (celle de Frodon tend vers le vert et est granuleuse, celle de Bilbon vers le rouge et très lisse), j’espère que ça passe !
Grob’toshop… ;)

Ravageurs, fluff et Marsh Mallow

Avec beaucoup de retard, la suite de l’avancement du Choix des Armes…

Voici mes premiers ravageurs !
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Et mon préféré :
Image IPB
Image IPB

Donc, pour les conversions, je suis parti d’uruks sauvages. Têtes coupées, remplacées par celles des flagellants (c’est vraiment une boîte pratique !). Sculpture de pantalons bouffants déchirés et de ceintures en tissu. Sculpture de cheveux sur celui sans barbe. Puis coupure des grandes lames pour donner un aspect sabre.
J’ai laissé les plaques d’armure, car d’une part c’est trop compliqué à enlever, et d’autre part je développerai dans mon historique l’idée selon laquelle ce sont des corsaires torturés par Fuinur, qui les rend donc incontrôlables et mortellement dangereux. Pour les rendre plus impressionants, il leur donne des plaques de NN…
En plus je trouve que ça leur donne un côté gladiateur…
Ma bannière !
Image IPB

La lame s’enfonça délicatement dans la chair. De petites gouttes perlèrent et dégoulinèrent lentement de l’entaille, qui s’élargissait seconde par seconde. Et les cris étouffés de l’homme bâillonné. Que de sensations plaisantes !
Fuinur passa une langue avide sur ses dents. Il regarda l’homme se tortiller, pathétique et désespéré. La terreur qui émanait de lui nourrissait les instincts meurtriers du Numénoréen. Il se nourrissait littéralement de la peur du corsaire. Le sang coulait maintenant à flots de la blessure, et détrempait la robe du seigneur d’Umbar. Il sentit l’ivresse monter en lui, lorsque quelqu’un frappa à la porte.
- Fuinur ! L’amiral veut nous voir !
- J’arrive, mon bon Herumor… J’arrive.
Il entendit des pas s’éloigner, résonnant sur le bois. Il se retourna et regarda l’homme à ses pieds. Une loque. Pour le moment…
***
Le Perroquet était fou de rage. Trois hommes avaient disparus depuis le départ. Et il venait d’avoir la preuve que c’était le fait d’un de ces maudits seigneurs. Il les avait donc fait mander, sachant qu’il risquait gros en cas de dispute. Il inspira profondément, tentant de se calmer. La porte s’ouvrit, et Herumor entra.
Un silence s’ensuivit. Le Perroquet se retourna, et vit que le vieux numénoréen le regardait. En le scrutant, il vit à quel point il était fier. En dépit de son apparence de vieil homme, taciturne et maussade, une aura particulière se dégageait de sa personne. Dans ses yeux luisait le défi, une violente passion, mais le corsaire ne pouvait déterminer qu’elle était cette passion. S’agissait-il du combat ? Il pouvait l’imaginer tel un démon, brisant les lignes ennemies, à la tête de son armée de fanatiques. Mais il sentait qu’il y avait quelque chose d’autre, un autre désir, plus enfoui que ce besoin de combattre…
Herumor brisa le silence :
- Vous m’avez demandé, il me semble.
- Oui. Où est votre compère ?
Il vit la bouche du seigneur se tordre dans un rictus lorsqu’il prononça le mot « compère ». Il se demanda comment il devait l’interpréter.
- Il finit ses… affaires…
Ses « affaires ». Il se doutait de ce qu’il appelait « affaires ». Il serra les dents, pensant au dernier disparu, qui devait agoniser dans la geôle du jeune numénoréen. S’il n’était pas déjà mort…
- Pourquoi souhaitez-vous nous voir ?
- Je pense que vous devez vous en douter…
- Absolument pas.
Le Perroquet le regarda, abasourdi. Etait-il possible que Fuinur soit le seul coupable ?
La porte s’ouvrit à nouveau, et Fuinur entra.
Le corsaire serra les poings, mais se contint. Il savait qu’il n’était pas de taille à lutter contre ces deux hommes. Le numénoréen noir avait pourtant l’air exténué, suite à un quelconque exercice physique, ou pire, magique.
- Mon vieil ami est venu me chercher de votre part… Rien de grave j’espère ?
L’hypocrisie et le calme dont faisait preuve Fuinur étaient impressionnants. Le Perroquet regarda l’homme dans les yeux, car c’est ainsi qu’on dresse les chiens. Mais il ne vit que ténèbres et noirceur, et il détourna le regard. Il reprit sa respiration.
- Plusieurs de mes hommes ont disparu, et j’ai de bonnes raisons de croire que…
- Que je suis lié à leur disparition ? En effet.
Comment avait-il deviné ? Et pourquoi avouait-il tout ?
- Voyez-vous, mon ami, si nous nous fions seulement à votre troupe d’ivrognes, nous n’aurons aucun impact sur la guerre qui se prépare. Vous vous ferez exterminer dès que vous aurez pris pied sur la terre ferme du Gondor. Nos guerriers du Harad ne feront pas mieux, bien qu’ils me soient totalement dévoués, quant à nos confrères de Numénor…
- Je dois me déplacer avec eux rapidement jusqu’au Mordor, car le Seigneur des Ténèbres me fait mander.
Fuinur tressaillit légèrement lorsque Herumor prit la parole. La rivalité entre les deux apparaissait au grand jour. La soif de gloire du vieillard, et la jalousie du jeune homme…
- Nous aurons donc besoin de troupes de choc lors du débarquement. Et vos disparus seront ces troupes. Maintenant, si vous pouviez cesser d’émettre des suppositions déplacées, je vous en serai gré. A bientôt.
Fuinur partit, laissant les deux vieillards dans la pièce. Le Perroquet déglutit.
- Vous comptez me laisser seul avec ce monstre ?
- Je n’ai pas le choix, la volonté de Sauron passe avant tout. Bonne nuit, amiral.
La porte se referma, laissant le corsaire en proie à de sombres pensées.

***
- Trinquons mes jolies yo ho ho !
La petite barque s’approchait du rivage. L’homme à son bord se leva d’un bond, faisant de grands gestes confus.
- Terre ! Terre !
La barque heurta brutalement un rocher, renversant son occupant qui tomba tête la première dans l’eau. Il sortit, crachant et suffoquant, tentant de remonter à la surface. Il sentit quelque chose le tirer sous la surface de l’eau. Un poisson ? Un cadavre encore vivant ? Une algue morte ? Non, il s’agissait juste de son arbalète, accrochée à sa ceinture, qui s’était prise dans un creux du rocher. Il la décrocha, et se sentit libre à nouveau. Il prit un élan vertigineux, et se retrouva debout sur l’eau. Debout sur l’eau ? Il regarda ses pieds, et partit d’un grand éclat de rire. Une cinquantaine de centimètres séparaient la surface du fond de l’eau. Il se sentait totalement ridicule, d’avoir paniqué dans seulement quelques centimètres d’eau, lui, la terreur des sept mers, des brigands et des jeunes vierges, le fameux Marsh Mallow, premier du nom !

Le dernier paragraphe sert d’introduction à un certain personnage de concours du CdA, qui consiste à créer une figurine à partir d’un film, comme ce que je fais d’habitude avec mes armées…

 

J’ai donc décidé de créer Jack Sparrow !

La conversion : Image IPB
Image IPB

Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Même système que d’habitude, la photo pour comparer :
Image IPB

Et pour les fans, comme je ne savais pas quoi faire du bosun supplémentaire, j’ai décidé de représenter le fidèle compagnon de Jack, Monsieur Gibbs ! 

A eux deux, ils mèneront mes arbalétriers vers une gloire sans pareille !
Image IPB
Image IPB
Image IPB

Du coup, ça m’a vraiment donné envie de me faire une unité spéciale d’arbalétriers des caraïbes !
Faudra vraiment que j’essaie, l’ennui sera juste de trouver les figs (Eowyn du gouffre pour Elizabeth, mais où la trouver ? Pour Pinel et Ragetti, j’ai juste à modifier mes deux arbalétriers maison. Pour Will, sans doute à partir d’un vrai arbalétrier. Pour Barbossa, la même fig que pour Jack serait bien, mais ça ferait redondant…)
Des idées ?

Grob’ emoticone

Le Choix des Armes en vidéo !

 Comme c’est la fin officielle du CdA, c’est-à-dire que nous entrons dans la quatrième tranche qui a été rajoutée après, j’ai tenu à réaliser une petite vidéo (quoi ? encore ?  emoticone) qui marquerait l’événement !

C’est la première fois que je m’essaye au doublage, sur gollum je trouve que ça va à peu près, par contre pour la narration, la voix d’origine est celle de Galadriel, or une voix féminine c’est plutôt chaud à imiter, donc j’ai essayé de donner un petit accent elrondien, qui n’est pas vraiment réussi…
En plus, à certains moments, je ne sais pas pourquoi, mais le son diminue, donc mettez le son assez fort pour comprendre quelque chose !
Faut dire qu’avec pour tout accessoire mon mp3, c’est dur ! emoticone
Voilà, j’espère que ça vous plaira…
Et restez bien jusqu’à la fin du générique, comme au cinéma !  emoticone

Image de prévisualisation YouTube

Alors ?
Grob’ emoticone

Herumor, cartes et tuto…

Herumor est maintenant fini, mais je n’ai que des photos d’il y a une semaine, donc sur les photos il est encore en WIP…

Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

Au milieu de ses chevaliers :
Image IPB

En prime, voilà une idée qui m’est venue :
Image IPB

Il s’agirait en fait de mettre le profil des héros et guerriers de l’armée, non seulement parce que c’est joli, mais aussi parce que ça peut se révéler très utile pendant une bataille…
Je pense donc m’en faire pour chaque unité, mais aussi pour les règles spéciales, car j’oublie toujours ce qu’elles font exactement, et les cartes sont trop petites pour écrire le profil et les règles…
Je me suis basé sur ce type de cartes : lotrtcgdb.com
Je mets l’adresse du site au cas où certaines personnes soient intéressées… En plus il y a plein de photos géniales sur les cartes !
Un petit aperçu de la prochaine carte :
Image IPB

Sur le warfo, Shas El Hek Tryk m’a demandé un tuto pour mes chevaliers de Morgul :
- sous-couche blanche
- lavis badab black sur toute la figurine
- lavis leviathan purple sur le tissu
- lavis asturian blue sur le tissu
- brossage hormagaunt purple pour salir un peu sur le tissu
- chainmail sur tout le métal
- lavis ogryn flesh sur le métal
- lavis devlan mud sur le métal
- couche hawk turquoise sur les gravures et la pointe de la lance
- brossage ice blue
- brossage skull white
- lavis asturian blue
- chaos black sur la lance et le fourreau
- devlan mud et badab black sur le cheval
- badab black supplémentaire pour la queue
- blood red sur la peau
- brossage vermin brown sur la peau
- brossage elf flesh sur la peau
- lavis ogrun flesh sur la peau
Voilà !

Direction la 4ème tranche, avec ravageurs et baliste !

Grob’emoticone

Choix des Armes SDA : la fin est proche ! De la troisième tranche tout du moins…

je n’ai pas avancer pendant les vacances, pour cause de partiels et de wolverine ork, mais j’ai quand même réussi à avancer un tout petit peu.

Et j’ai avancé sur qui ? Sur qui ?
Sur Herumor ! Et oui, car j’ai acheté la fig ! Par contre, ce n’est pas du tout celle de Sulladan, puisque je n’ai pas pu la commander, mais celle d’un tout autre héros (seulement à cheval), qui reste très apprprié, mais d’une autre manière…
Celle d’Aragorn en Roi du Gondor !

Image IPB

Pour l’instant, les ajouts sont la barbe, pour le rendre plus vieux, la cicatrice sur l’oeil et le front, et la remodélisation de l’arbre blanc sur son torse, comme s’il était en feu !
J’ai en effet décidé de lui donner ce côté Numénoréen classique, qui manque aux figs de NN…
Par contre, ne vous en faites pas, il y aura encore des modifications, notamment avec l’armure du cheval, et l’armure d’Herumor. Et petite question : est-ce que je lui mets un masque ?

Et ce changement radical est également dû au fait que pour finir ma troisième tranche, il me faut changer les NN par des chevaliers de Morgul, car j’ai déjà ces figs (que j’ai envie de peindre d’ailleurs) !
Et puis, on a déjà vu des chevaux transportés par la mer, donc il y a plus grave, non ?
Donc ce week-end, ayant fini ces rogntudju de partiels, je me suis dirigé, tel un zombie hagard, vers mes pinceaux ! Et mon avancée la plus notable fut celle des Chevaliers de Morgul, puisque je les ai presque finis ! (les 5, le dernier je l’ai un peu sacrifié pour Herumor)

Photo de l’avancement hier, sachant que j’ai encore avancé depuis, et qu’ils sont quasiment terminés !
Image IPB
Image IPB

Et Herumor :
Image IPB

Je devrais en plus leur ajouter des boucliers, ce qui permettra de lier Herumor encore plus à ses hommes !
Grob’emoticone

Vacances…

C’est les vacances, donc pas de nouvelles jusqu’au Nouvel An !

Pour vous faire patienter, un peu de fluff pour mon CdA :

Partis ! Ils étaient enfin partis ! Le Perroquet n’en revenait pas. Les préparatifs avaient été plus longs que prévus, les seigneurs d’Umbar ayant rassemblé une flotte importante des quatre coins de la côte. Bien entendu, il avait été nommé amiral de la flotte pour l’occasion, sachant que ses hommes étaient les plus nombreux, et qu’il était respecté par tous. Il ressentait tout de même une pointe de jalousie de la part des deux seigneurs, particulièrement du plus jeune… Mais qu’importe, il était parti, et il naviguait ! Il regarda voler son perroquet, tâche lumineuse sur un ciel gris, songeant qu’il aimerait être à sa place. Il allait s’asseoir quand un de ses hommes l’appela.
- Qu’y a-t-il, matelot ?
- Il n’y a rien.
- Comment, il n’y a rien ? Et pourquoi m’appelles-tu, marin d’eau douce ?
- J’ai… j’ai peur.
- Peur ? Mais de quoi ?
- De là-bas… de là où nous allons, je n’ai jamais été aussi loin et… et j’ai peur…
L’amiral se gratta la barbe, regardant son soldat d’un air bienveillant.
- Allons mon gars, pas besoin de t’inquiéter ! Je suis passé par là aussi, tu sais ! La peur de l’inconnu, la sensation de ne pas pouvoir rentrer chez soi, ça te prend les tripes un moment, et après ça passe !
- Vous… vous êtes sûr ?
- Si je suis sûr ? Allons, garçon, je suis amiral, si je ne suis pas sûr de moi, où va la flotte ? Evidemment que j’en suis sûr ! Tiens, je vais te dire quelque chose…
Le Perroquet s’assit à côté du jeune homme, tira sa pipe de sa sacoche, prit une bouffée, et regarda le corsaire attentivement.
- Je ne reviendrai pas.
- Co… comment ?
- Je te le dis, je ne reviendrai pas de ce voyage.
- Mais… mais capitaine…
- Amiral, mon gars, amiral ! Si je te dis que je ne reviendrai pas, c’est que je le sens là-dedans, c’est ancré au fond de moi, cette sensation de non-retour. Mais j’y vais quand même. Et tu sais pourquoi ?
- Non… non…
- Parce que je ne veux pas mourir dans mon lit… Non, je veux mourir après avoir navigué une dernière fois, après avoir combattu pour mes hommes, et pour mon foyer ! Tu sais, j’ai beau être un pirate sans scrupule, deux choses m’ont toujours empêché de tomber dans la folie : Umbar, et mes hommes. Pourquoi ? Parce qu’ils comptent pour moi, parce que je ne veux pas les entraîner dans des combats ne servant qu’à assouvir la soif de richesses, non, je veux leur être utile. Es-tu capable d’en dire autant ?
- Je… je ne sais pas… je n’ai jamais vraiment réflé…
- Quand tu sauras me répondre, alors tu n’auras plus peur…
- Je serai comme vous ?
- C’est… Chut !
Le corsaire regarda autour de lui, mais la nuit était tombée brutalement, et il ne distinguait plus qu’une masse d’ombres environnantes.
- Qu’y a-t-il amiral ?
- Rien… mais je me demande si… encore un de ces fouineurs de suderons, sans doute…
- Vous ne les aimez pas ?
- Je m’en méfie, ils ont tout d’une armée de professionnels, mais paraissent tous avoir trempé dans quelque chose de malsain… Faut dire que, quand on voit leur chef !
- Le seigneur Fuinur ?
- C’est ça, lui… Il ne m’inspire pas confiance, je suis certain qu’il prépare un mauvais coup quelconque… Quant à l’autre, il a un air serein et ne paraît pas possédé, mais j’ai l’impression qu’il cache son jeu… Je te le dis, je n’aime pas nos visiteurs, mais sans eux, nous ne naviguerions pas vers mon dernier voyage ! Donc réjouissons-nous !
Le vieil homme se releva, en soupirant bruyamment. Puis, il partit en adressant un dernier clin d’œil au jeune homme, qui lui sourit en retour. Le trajet serait sans doute plus paisible pour lui, pensait-il. Mais dans un coin d’ombre, une forme se cachait. Oui, le trajet s’annonçait intéressant, pensa Fuinur.

Et autre précision, vous avez pu remarquer un changement dans la présentation du blog, dû à unblog qui a supprimé le précédent design (je ne sais pas pourquoi malheureusement), donc voici un desihn temporaire, qui sera remplacé par un montage à partir de mes figs d’X-force dans l’image du haut, et comme arrière-plan, je ne sais pas encore…

Voilà, bonnes vacances et joyeux Noël à tous !

Grob’ emoticone

CDA : Pion objo et fin de la deuxième tranche !

La suite du Choix des Armes Sda, avec pas mal d’avancées notables…

D’abord, le pion objectif de la deuxième tranche, participant au concours de pions que j’ai organisé au sein du CdA…

Les résultats du concours bientôt !

Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

Le petit détail qui va bien et qui m’a fait marrer a réaliser (le vautour est flou, dommage…):
Image IPB

Ensuite, Fuinur, mon général (avec Herumor, que j’ai réservé pour la troisième tranche)…Image IPB
Image IPB
Image IPB
Image IPB

Ca lui donne un côté bien méchant, genre le commandant qui tue ses propres hommes parce qu’ils fuient par exemple…
Et 3 autres Numénoréens Noirs, dont le porte-bannière ! Sans la bannière…  :
Image IPB

Et le groupe entier, avec Fuinur (même si ce sera Herumor qui sera à leur tête, Fuinur n’en est pas moins leur chef) :
Image IPB

Voilà, et photo de groupe ce week-end !

Grob’emoticone

Choix des armes SdA, ça avance !

Je suis confus :

J’ai complètement oublié de vous faire part de l’avancement de mon CdA du Warfo !

Je répare ma terrible fainéantise (surtout mon terrible oubli), en vous montrant la totalité de ce que j’ai réalisé depuis le 15 juillet.

 

J’ai d’abord modifié ma liste d’armée, pour inclure des haradrims (qui remplaceront ceux de kushikatsu… emoticone) :

- Herumor sur Destrier Caparaçonné et Fuinur
- 12 Guerriers Númenoréens Noirs

- 1 Bo’Sun Corsaire
- 9 Arbalétriers Corsaires
- 14 Corsaires avec lances et boucliers

- 1 Chef Haradrim
- 12 Guerriers Haradrim avec arcs
- 12 Guerriers Haradrim avec lances

Total: 749 points, 33% d’archers et arbalétriers, 63 figurines… Avec ça, les nains qu’il me faudra affronter pour un rapport de bataille pour le CdA devraient avoir du fil à retordre !
 

Voici donc la suite du fluff, toujours avant la marche à la guerre…

Du bruit, des rires, des chansons. Le Perroquet aimait cette ambiance qui précédait la marche à la guerre. Il resta un petit moment assis derrière la porte de la taverne où ses hommes s’étaient installés, savourant la quiétude du soir au bord de mer. Il savait que le marché passé avec le numénoréen signait son arrêt de mort, mais cela lui importait peu. Il avait soif de combats, de batailles épiques face à ces chiens du Gondor. Il voulait de l’action !
Quand entra dans la taverne, le silence s’installa. Il s’avança d’un pas lourd et pesant jusqu’à la table centrale, sur laquelle il se hissa avec peine, mais camouflée. Le grand âge, les siestes, les femmes et les victuailles ne faisaient guère bon ménage !
Lorsqu’il fut debout sur son piédestral, surplombant tous ses hommes qui le regardaient, à la fois appeurés et admiratifs, il partit d’un grand éclat de rire.
- Tavernier, une tournée pour mes hommes, et à mes frais !
Tous le scrutèrent, médusés.
- Mes amis, demain est un grand jour, qui incarnera le changement dans la vie de nombreux d’entre vous ! Demain, les armées d’Umbar partent en guerre contre le tyran gondorien ! Demain, nous naviguons ! Trop longtemps ces fiers et orgueilleux guerriers du Nord nous ont défiés, nous ont écrasés… Mais l’heure de la vengeance a sonné, et nos vaisseaux seront synonymes de peur et de destruction ! Tous ceux qui nous barrerons la route que nous nous sommes tracés seront éliminés ! Mes hommes, avec moi ! A la guerre ! A la mer ! Et ce soir, à la bière !
- A la bière !
- A la bière !
Le capitaine leva son bras gauche ganté, et poussa un cri strident. Un oiseau multicolore sortit des ténèbres pour s’installer sur ce perchoir de fortune.
- Buvez, mes amis, pour votre gloire, et pour celle du Perroquet !
- Pour le Perroquet !
Et le vieil homme murmura pour lui-même, de manière à ce que seul son oiseau puisse l’entendre :
- Oui, buvez, car ce sera peut-être la dernière fois !
***
Au palais, cette soirée d’avant-guerre fut sans aucun doute moins arrosée… de bière tout du moins. Dans les profondeurs de la bâtisse sombre, des cris stridents et des lamentations remplaçaient les rires de la taverne. Au centre d’une pièce rougeoyante, éclairée par un feu de cheminée flamboyant, était installée une large table de marbre, sur laquelle était enchaîné un homme un. Herumor fut surpris par la quantité de sang qui s’écoulait du corps de l’esclave. Mais ce qui frappa encore plus le vieil homme, ce fut le visage de Fuinur, l’expression de joie et de cruauté qui s’en échappait. Il avait connu bien des hivers, et ce qu’il aimait par dessus-tout, c’était cette poussée d’adrénaline qu’il ressentait au sein d’un assaut, cette soif de sang, mais lors d’un combat, à la loyale… Alors que ce qui animait Fuinur, ce n’était que le plaisir de faire souffrir un être inférieur, dans des rites cruels en l’honneur d’un sombre seigneur du Mordor. Lorsqu’il vit le jeune numénoréen s’asperger du sang de sa victime, encouragé par ses fidèles, en prononçant des incantations maléfiques, il sortit, sans dire un mot. Il savait que cela en servirait à rien de protester, Fuinur serait sorti de cette frénésie malsaine le lendemain… Le vieil homme marcha à grandes enjambées vers la caserne. Il y retrouverait de bons soldats, maudits tout comme lui, mais qui au moins ne se comportaient pas comme des bêtes. Du moins l’espérait-il…
Et la peinture :
J’ai réalisé deux haradrims, qui servent de test pour savoir si le schéma est bon, pas tout à fait finis (la peau n’est pas terrible, sachant que je voudrais des haradrims noirs, comme dans le livre, et les cordes, ficelles et chaussures ne sont que commencées, et le métal n’est qu’une couche de base, mais le tout devrait rester dans ces tons) :

Image IPB
Image IPB

Qu’en pensez-vous ? Je pensais partir sur du beige, mais finalement, le blanc un peu bleuté donnera un air plus noble à l’armée (et puis j’ai essayé le beige sur des archers, et j’aime moins)…
 

Quatre arbalétriers finis (la peinture tout du moins), à part une emblème sur le bouclier, sur laquelle j’ai du mal à me décider (car les couleurs du perroquet risquent de jurer un peu avec le reste…) :
Image IPB
Image IPB
Image IPB

Personnellement, je les adore, surtout le premier à gauche, car en plus j’ai réussi à leur faire des yeux assez sympas ! emoticone
Remarquez la conversion du 3ème larron, à partir d’un archer, parce que j’ai des archers en trop qui ne me serviront pas pour le CdA…

 

Et voici… le Perroquet ! Converti avec de la GS et le corbeau de Radagast, mais je trouve qu’il ne fait pas assez perroquet, à part les couleurs du plumage… Une queue plus longue peut-être ?
Le Perroquet, c’est le petit gros, l’autre, je ne savais pas ce qu’il faisait là, mais j’avais envie de le peindre, donc il servira de je-ne-sais-pas-quoi-encore… Des idées originales ? Peut-être un garde du corps complètement fou furieux, vu les yeux que je lui ai fait…

- Toi pas toucher au capitaine, ou moi taper !

- Mais je lui serre la main !

- Moi trancher ! Graou… !


Image IPB
Image IPB
Image IPB

 

Et enfin, ce qui sera mon premier pion objectif :
Image IPB
C’est donc un moyen comme un autre de représenter le lien entre les membres des trios…
Ici, un char de khand qui s’enfonce dans un marécage, accueilli par une volée de flèches naines (qu’il me faudra secourir, bien entendu)… Il pourrait servir d’un messager piégé dans un rapport de bataille, par exemple…
Image IPB
Et une photo de l’intérieur, pour montrer le côté « chaire séchée » :
Image IPB

Des commentaires ? Oui, bien sûr… emoticone
 

Et je vous mets ici une petite publicité débile, ça faisait longtemps :

Image IPB

Et l’Istara est un vrai fromage ! emoticone
Groboulet…emoticone

Choix des Armes Seigneur des Anneaux !

Ca y est, le Choix des Armes Seigneur des Anneaux a été seléctionné parmi d’autres participants !

Pour ceux qui ne connaissent pas, ça se passe ici :

 http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=149368

Voici mon dossier de candidature, sachant que je suis le Maître d’Armes, j’ai de fortes chances d’être pris parmi 15 autres participants (15 est le maximum !), je me devais donc d’avoir un schéma original, et d’écrire un bon fluff…

 L’armée d’Umbar des seigneurs Herumor et Fuimur :

Les portes du palais s’ouvrirent en trombe, et un homme entra avec empressement.
- Mes seigneurs, un fléau est arrivé ! Une créature de noir vêtue, sur un destrier terrifiant !
- Enfin…
- Merci pour cette nouvelle, viens donc te désaltérer !
- Je… je vous remercie…
L’homme prit la coupe que son seigneur venait de remplir avec ses deux mains, fébrile. Il porta le breuvage à ses lèvres, sans remarquer que son seigneur remettait dans sa poche une petite fiole.
- Je… je ne sais pas quoi vous dire… concernant ma panique de tout à l’heure…
- Ne dis rien, ne dis plus rien. Plus jamais.
L’homme ne comprit que trop tard qu’il avait été victime d’un empoisonnement, et il s’effondra, les mains sur la gorge.
- Quand donc allez-vous cesser ces pitreries, Fuimur ?
Le susnommé se retourna, un sourire cruel sur son visage blafard, et regarda celui qui venait de prononcer ces mots.
- Mon bon ami, cet homme serait à peine sorti qu’il aurait commencé à terrifier la ville entière, en enjolivant l’arrivée de notre maître. Ce petit amusement n’était qu’une mesure de sécurité…
- Il n’empêche, je trouve cela d’un goût déplorable ! Vous auriez dû me le confier, je lui aurais trouvé une petite place dans un camp de construction, il se serait rendu utile ! Alors que là… il encombre le passage !
- Dois-je vous rappeler, Herumor, que notre allégeance au Seigneur des Ténèbres n’est pas vue d’un très bon œil par les marchands de la cité ? Il serait déplorable de se retrouver avec une rébellion sur les bras, quand il y a tant d’autres choses à accomplir !
Les portes s’ouvrirent à nouveau, et un froid glacial envahit la pièce. Le vent s’engouffra à travers l’ouverture, et les deux numénoréens noirs sentirent un frisson les parcourir, mélangeant peur et respect. Un cavalier entra, terrifiant et majestueux. Les domestiques et les gardes s’enfuirent, seuls restaient Fuimur et Herumor, qui s’agenouillèrent devant le Nazgul.
- Votre Seigneurie, nous attendons vos ordres.
L’émissaire noir parla de sa voix d’ébène. Lorsqu’il eut fini, il fit demi-tour, laissant ses alliés à genou. L’atmosphère se réchauffa dès qu’il fut parti, et les deux numénoréens conclurent l’entretien en murmurant :
- Gloire à Sauron !

***
La porte de la taverne s’ouvrit, et un homme encapuchonné entra. Il écarta un buveur chancelant d’une main gantée, se glissa silencieusement entre deux tables d’ivrognes avides de boisson et de rengaines, et parvint à s’immiscer jusqu’au comptoir. Le tenancier le regarda, fixant son client d’un œil soupçonneux.
- Vous désirez ?
- Voir celui que l’on nomme, le « Perroquet »…
- Qu’est-ce que vous lui voulez ?
- Je ne pense pas que cela te concerne…
- Dites donc, c’est ma boutique ici !
- Et c’est ma ville…
L’homme ôta légèrement son capuchon, laissant apparaître un visage cadavérique. Le tavernier s’écarta précipitamment de son comptoir, chancelant.
- Je… je vous laisse… c’est la porte à gauche… mon seigneur…
- Merci bien…
Fuimur, car c’était lui, ouvrit la porte. Aussitôt, un couteau siffla à travers la pièce, se plantant dans le cadre en bois, juste à côté de l’oreille du Numénoréen. Un éclat de rire jaillit d’un fauteuil rembourré. Une tête barbue sortit de l’ombre. Une boucle d’oreille, des tatouages en forme d’oiseaux, une tignasse de brigand, pas de doute, c’était là le fameux pirate qui terrorisait les côtes du Gondor, le « Perroquet » !
- Que puis-je pour vous, seigneur ? Pardonnez mon petit tour de lancer, mais je voulais que vous sachiez à qui vous avez affaire…
- Il n’y a pas de mal, Perroquet… En parlant d’affaires, j’ai un marché à vous proposer…
Le tavernier, caché derrière la porte, n’entendit que des bribes de la conversation, suffisamment pour comprendre que les seigneurs d’Umbar n’allaient pas tarder à lever une armée en l’honneur d’un lointain tyran. Que faire ? Devait-il prévenir les marchands ? Il en était là de ses réflexions lorsque la porte s’ouvrit. Il entendit le brigand s’esclaffer à la vue du sac jeté sur sa table, d’où s’échappaient quelques pièces. Mais où était le seigneur de la cité ?
- Ici…
Le tavernier sentit son cœur se glacer. Se glacer pour de vrai. Que lui arrivait-il ?
- La curiosité est un vilain défaut, vieil homme… J’ai bien peur que tes clients ne doivent t’attendre longtemps…
Fuimur remit son capuchon et sortit de la taverne, qui fermerait bientôt ses portes, dès qu’ils découvriraient le cadavre…
Qu’importe, il avait des hommes maintenant, et Sauron n’attend pas !

 

Figurine test : Numénoréen Noir en violet, avec une épée imbibée de magie démoniaque…

Image IPB

Image IPB
Image IPB

Liste d’armée (au début du sujet) :
http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=147171

Voilà, vous pourrez donc suivre en direct (plus ou moins, ne jouez pas sur les mots !) l’avancement de mon armée d’Umbar, et je posterai des liens vers les sujets de mes camarades, pour ceux qui seraient plus intéressés par d’autres armées…

Sur ce, bonnes vacances, et à dans 10 jours (ça aussi plus ou moins…) !

Grob’emoticone



Auteur: Grobelin

grobelin

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

monperroquet |
Claire de lune |
Pratiquer l'Aéromodélisme e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jo Voyages
| POULES ET COMPAGNIE
| Des idees pour faire sa dem...